200.11 les reconnaissances Flashcards Preview

Incollable de la 7 > 200.11 les reconnaissances > Flashcards

Flashcards in 200.11 les reconnaissances Deck (18)
Loading flashcards...
1

"Conformément aux principes de la manoeuvre et à la
Marche générale des opérations (MGO) les reconnaissances
sur feux consistent à :"

"• réaliser immédiatement les sauvetages, les mises en sécurité,
l’évacuation ou le confinement
• s’approcher le plus près possible du foyer principal pour juger
de son emplacement, de son étendue, de sa nature
et surtout des risques d’extension dans les plans
verticaux et horizontaux
• déterminer le mode d’extinction approprié, les points
d’attaque et les cheminements à suivre pour y
parvenir
• apprécier la configuration du bâtiment, des communications
intérieures, des murs, des toits, et des dispositifs de
sécurité (Tirer Lâcher, commande de désenfumage,
barrage des fluides, etc.)"

2

Définition de la reconnaissance d'attaque (RA) :

"Lorsqu’un binôme, sous
ARI, remplit une mission
de reconnaissance où les
conditions d’engagement
sont pénibles, laborieuses
ou menaçantes, de par la
proximité immédiate du sinistre,
de ses effets directs
ou de conditions de progression
particulièrement éprouvantes,
il s’agit d’une « reconnaissance
d’attaque »."

3

Définition de la reconnaissance périphérique (RP) :

"Lorsqu’un binôme, sous ARI, remplit
une mission de reconnaissance
où les conditions d’engagement
supportables n’entament que modérément
ses capacités de résistance
et d’endurance physique, il s’agit
d’une « reconnaissance périphérique
»."

4

Définition de la reconnaissance à vue (RV)

"Lorsqu’un binôme, porteur de l’ARI, remplit
une mission de reconnaissance dans un
périmètre éloigné du sinistre afin de concourir
au tour du feu effectué par le chef de garde,
dans des conditions d’engagement
n’entamant pas ses capacités de
résistance et d’endurance physique il s’agit
d’une « reconnaissance à vue »."

5

"Une « reconnaissance d’attaque » peut se décomposer en 2 phases
d’engagement distinctes :"

"• un engagement initial ;
• un engagement ultérieur."

6

Mesures particulières avant de partir en reconnaissance d'attaque :

"• établir un moyen hydraulique délivrant 500 l/min. au point
d'accès
• répertorier les dangers potentiels et les neutraliser si nécessaire
• réaliser un contrôle croisé des EPI
• rappel des codes de compte-rendu et
d’alerte
• désigner un binôme de sécurité équipé
• renseigner le TGR"

7

Mesures particulières au cours de la reconnaissance :

"• le chef progresse en
tête, suivi du servant
• le binôme reste
solidaire au moyen de la
liaison personnelle
• le servant déroule la
ligne guide au cours de sa
progression
• afin d’améliorer
sa sécurité, le binôme
progresse au plus prés
du sol • lorsque le foyer est découvert ou la mission de reconnaissance
remplie, le chef amarre la ligne guide à un point fixe. Le binôme
rejoint le point d’accès après l’avoir indiqué au moyen de sa radio • lorsqu’un signal de détresse retentit (Instrument de contrôle
et de sécurité (ICS) ou tout autre moyen de communication), le
responsable du point d’accès engage alors immédiatement le binôme
de sécurité pour retrouver les sapeurs-pompiers en difficulté
• si la ligne guide est trop courte, le chef l’amarre à un point fixe. Le
binôme rejoint le point d’accès après l’avoir signalé au moyen de sa radio.
Il se munit d’une seconde ligne guide et procède à son prolongement à
partir d'un point fixe s’il remplit les conditions d’engagement ultérieur.
Dans la négative, le COS engage un autre binôme de « reconnaissance
d’attaque »
• le binôme se replie immédiatement dès que le manomètre
mécanique de l’ARI de l’un des deux sapeurs-pompiers affiche une
pression de 90 bars"

8

Le compte-rendu type « Reconnaissance » :

J'ai vu, j'ai fait, je redoute, je propose

9

"Durée engagement
initial RA :"

25 minutes

10

"Durée engagement
initial RP :"

30 minutes

11

"Durée engagement
initial RV :"

Illimitée

12

À l'issue d'une Reconnaissance périphérique dans un volume :

"« Vu »
« fonction »
« engin d’appartenance »
« X CONF »"

13

Le contrôle croisé des EPI porte sur les points suivants :

"Le casque et la cagoule
Le masque de l’ARI
L’ARI
Les gants
La tenue textile
Les contrôles divers"

14

"À cet effet lors des reconnaissances les communications doivent
scrupuleusement s’inscrire dans les cadres suivants :"

"• communication au sein du binôme
• communication de l’équipe de reconnaissance vers le point
d’accès
• communication du point"

15

Composition de la ligne de vie et la longueur des éléments qui la composent

ligne guide (50m) + liaison personnelle (1,25m)

16

Donner le débit de la cagoule d'évacuation

50l/min

17

Débit d'engagement lors d'une reconnaissance (initial)

280 bars minimum

18

Débit d'engagement lors d'une reconnaissance (ultérieur)

200 bars minimum