200.18 Le feu et les Incendies Flashcards Preview

Incollable de la 7 > 200.18 Le feu et les Incendies > Flashcards

Flashcards in 200.18 Le feu et les Incendies Deck (26)
Loading flashcards...
1

Définition CONDUCTION :

"Phénomène
de transmission
de chaleur
au sein
même d'un
matériau."

2

Définition CONVECTION :

"Phénomène de
transport de chaleur par le mouvement
ascendant d’un fluide."

3

Définition EXPLOSION DE FUMÉES :

"Déflagration ou détonation de
gaz surchauffés présents dans
le volume. Elle se produit lors
de l’apport d’oxygène dans un
volume mal ventilé présentant
un déficit en comburant. Les Anglo-
saxons utilisent le terme
de « Backdraft » pour désigner
une explosion de fumées."

4

Définition ÉNERGIE D'ACTIVATION :

"Source de chaleur nécessaire
pour activer une combustion."

5

"Définition EMBRASEMENT GÉNÉRALISÉ
(EG) :"

"C’est l’étape de la
combustion où le feu passe progressivement
d’une situation localisée
à un embrasement généralisé
des matériaux combustibles présents
dans le volume."

6

Définition FLAMME :

"Manifestation visible
de la combustion caractérisée
par une émission de chaleur et
de lumière."

7

Définition FIRE GAZ IGNITION :

"Il
s’agit de fumées composées
essentiellement de gaz de pyrolyse
et de combustion, qui
forment avec l’air un mélange
inflammable ou explosif situées
dans un volume."

8

Définition FUMÉES :

" Particules visibles solides
et/ou liquides, en suspension
dans les gaz résultant d’une
combustion et/ou d’une pyrolyse.
Le plus souvent, les fumées d’incendie
comportent des particules
de carbone imbrûlées entrainées
par les courants de tirage."

9

"Définition LIMITE INFÉRIEURE d'INFLAMMABILITÉ
(L.I.I.) ou
d'EXPLOSIBILITÉ (L.I.E.) :"

"
On appelle LII ou LIE d’un mélange,
la concentration minimale
du combustible dans l’air
en dessous de laquelle la combustion
ne peut ni s’entretenir
ni se propager. Les valeurs des
limites s’expriment en % des
vapeurs du produit dans l’air."

10

"Définition LIMITE SUPÉRIEURE d'INFLAMMABILITÉ
(L.S.I.) ou
d'EXPLOSIBILITÉ (L.S.E.) :"

"
On appelle LSI ou LSE d’un mélange,
la concentration maximale
du combustible dans l’air
au dessus de laquelle la combustion
ne peut ni s’entretenir
ni se propager.
Les valeurs des limites s’expriment
en % des vapeurs du produit
dans l’air."

11

"Définition PLAGE D'EXPLOSIBILITÉ :
"

"Intervalle compris entre la
LIE et la LSE dans lequel la
concentration du mélange
gazeux dans l’air ambiant
explose en présence d’une
énergie d’activation. :"

12

Définition POINT FEU :

" Quelques degrés
au-dessus du point éclair les
gaz s'enflamment au contact de
l'énergie d'activation et se maintiennent
au retrait de celle-ci."

13

Définition POINT D'AUTO-INFLAMMATION :

"POINT D'AUTO-INFLAMMATION
Température à laquelle
un mélange gazeux
combustible peut s’enflammer
spontanément sans la présence
de flamme ou d’étincelle. On
parle aussi de « point d’auto-
ignition » ou de « point d’auto-
combustion »."

14

"Traditionnellement, le phénomène du feu est schématiquement
représenté par le triangle du feu dont les trois
cotés symbolisent respectivement :
"

"• l'énergie d’activation
• le combustible
• le comburant"

15

"C’est le lieu où les vapeurs combustibles réagissent avec l’oxygène.
Cette réaction chimique libère de l’énergie sous forme de chaleur et
de lumière. On distingue :
"

"• la flamme de diffusion
• la flamme de pré-mélange"

16

Les fumées d’incendies se composent essentiellement :

"• de vapeur d’eau
• d’hydrocarbures
• de dioxyde de carbone
• de monoxyde de carbone
• des suies
• d’autres gaz (cyanure d’hydrogène, chlorure d’hydrogène…)"

17

Le danger des fumées d’incendie réside dans leur caractère :

"• Inflammable et explosif car elles sont chargées en particules
imbrûlées ou résultent d’une combustion incomplète
• Toxique car leur composition et leur température rendent le
milieu irrespirable
• Opaque par la présence de particules de suie ou d’aérosols
provoquant un écran qui réduit la visibilité. Dans certains cas,
lorsque les fumées sont très denses, les sons sont assourdis
• Rayonnant car elles transportent une grande partie de la
chaleur. Les fumées émettent un rayonnement thermique d’autant
plus important que leur température est élevée
• Envahissant et mobile car elles se comportent comme un
fluide en s’infiltrant et se répandant dans tous les volumes qui lui
sont ouverts"

18

"Plusieurs valeurs permettent d’approcher la quantité d’énergie
libérée au cours d’un incendie :"

"• le pouvoir calorifique d’un combustible : exprimé en kJ/kg
ou kJ/m³, c’est la quantité maximale de chaleur dégagée pour une
combustion complète d’un matériau
• la charge calorifique : exprimée en kJ, c’est la quantité totale
de chaleur que peuvent dégager l’ensemble des combustibles
présents dans un volume déterminé
• le potentiel calorifique : en kJ/m², c’est la somme des
charges calorifiques pour une surface donnée
• le débit calorifique : en kJ/kg/s ou W/kg /s, c’est la quantité
de chaleur produite par un matériau sur un temps donné"

19

La chaleur peut se transmettre par :

"• conduction
• convection
• rayonnement"

20

"Le développement d’un feu suit toujours les quatre étapes
suivantes :
"

"• naissance
• croissance
• plein développement
• décroissance"

21

"Phénomène thermique qui correspond au déroulement normal d’un
feu, l’Embrasement Généralisé (EG) apparaît dans les conditions
suivantes :"

• combustion vive alimentée correctement en comburant

22

Le phénomène découle principalement des étapes suivantes (EG) :

"stratification des fumées et rayonnement initial
apparition d'anges danseurs
apparition des « roll-over »
amplification du rayonnement
apparition de pyrolyse en partie basse
embrasement généralisé"

23

"Phénomène qui peut survenir lors d’un incendie, l’explosion de
fumées est un accident thermique difficilement prévisible qui
apparait dans les conditions suivantes :
"

"• volume clos en surpression
• combustion incomplète
• chaleur importante
• rupture du confinement"

24

Le phénomène découle principalement des étapes suivantes :

"développement du feu dans un volume clos
diminution progressive du comburant
surpression du volume
explosion de fumées"

25

Conduite à tenir face aux risques d'une EF :

"• sécuriser la zone d’intervention conformément au BSP 118.1
• rester à l’extérieur du volume sinistré
• se tenir à l’écart des ouvrants et du cône d’expansion d’une
éventuelle explosion pouvant s’échapper des portes et fenêtres
• interdire toute ouverture des portes et des fenêtres sans
ordre
• rester attentif à une possible rupture naturelle du confinement
qui peut provoquer l’EF8
• établir un dispositif hydraulique adapté au volume sinistré
et au niveau de danger
• interdire toute utilisation de la VO"

26

Si la création d'un sortant est impossible (EF) :

"Inerter les fumées et les gaz chauds à partir de l’extérieur du
volume sinistré au moyen d’une lance en jet diffusé d’attaque en
continu soit par :
• l’entrouverture de la porte
• la réalisation d’une trouée d’extinction en partie haute
La mise en oeuvre de la lance devra être continue jusqu’à la
disparition des signes de l’EF
• poursuivre l’attaque conformément au BSP 200.15"